Freelance : recourir aux services d’un comptable

26 novembre 2019

Un comptable pour quoi faire? La comptabilité n’est généralement pas l’activité préférée des freelance. Pourtant, elle est indispensable afin d’être en règle avec l’Etat et de bien gérer son entreprise. De nombreux indépendants ont besoin des services d’un comptable pour les assister. Voyons donc si c’est votre cas et, si oui, comment procéder…

Ai-je besoin d’un comptable ?

En France, aucune loi n’oblige les indépendants à recourir aux services d’un comptable. Toutefois, si vous n’effectuez pas vous-même votre comptabilité, vous êtes tenu d’être assisté par un expert-comptable assermenté. 

Pour savoir si vous avez besoin d’un comptable ou si vous pouvez vous en passer, tout dépend de votre statut :

  • Micro-entrepreneur

Le statut micro-entrepreneur assure des démarches administratives et financières simplifiées. Il faut juste tenir à jour les factures demandées et encaissées, ce qui ne nécessite pas de comptabilité très compliquée. Cependant, attention à ne pas dépasser le plafond de franchise de TVA (33 200 euros par an pour les prestations de services) et le plafond du statut de la micro-entreprise (70 000 euros par an). Sinon, vous devez dans le premier cas déclarer et facturer votre TVA et vous serez radié du régime micro-entrepreneur dans le deuxième cas.

  • Entreprise individuelle

Que vous soyez gérant d’une SA, d’une SAS, d’une SARL, d’une EIRL ou d’une EURL, vous êtes soumis à des obligations comptables plus importantes. Vous devez tenir des journaux comptables beaucoup plus précis et présenter un bilan d’activité complet chaque année au tribunal de commerce. Impôt sur le revenu, TVA, état des créances et des dettes… Toutes ces données doivent donc être minutieusement gérées et contrôlées.

Faire sa comptabilité soi-même, bonne ou mauvaise idée ?

Il est fortement déconseillé de faire sa comptabilité soi-même lorsqu’on est gérant d’une entreprise individuelle (à moins d’avoir une formation de comptable bien sûr). Faire appel à un expert-comptable qualifié est un gage de sérieux et de qualité. De plus, n’oubliez pas de conserver et archiver tous vos documents (factures, devis, etc) pour faciliter le travail de votre comptable.

Toutefois, si vous êtes en régime micro-entrepreneur, vous pouvez tenter sans problème de vous débrouiller seul.

Les avantages 

Faire sa comptabilité soi-même permet de bien comprendre son entreprise et de mieux appréhender sa situation financière. En maniant les chiffres, vous saurez exactement comment se porte votre société et vous serez plus à l’aise en ce qui concerne les décisions financières. De plus, ne pas recourir aux services d’un comptable vous permet de faire des économies.

Les inconvénients

Faire sa comptabilité seul lorsqu’on débute n’est pas toujours évident. Vous pouvez vous sentir un peu perdu devant tous ces chiffres et vous pouvez avoir peur de commettre des erreurs. Dans ce cas-là, je vous conseille de recourir à un logiciel de comptabilité pour vous assister.

Que gère le comptable ?

Votre expert-comptable se charge de nombreuses missions :

  • Réaliser vos comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe)
  • Faire vos déclarations de TVA
  • Vous conseiller sur votre entreprise d’un point de vue financier
  • Régler vos impôts
  • Vous aider à optimiser vos revenus

Comment choisir son comptable ?

Tout d’abord, votre comptable doit absolument être inscrit à l’Ordre des experts-comptables. Attention aux “faux comptables” qui ne sont pas assermentés…Une fois ce point vérifié, prenez en compte plusieurs critères pour trouver l’expert qu’il vous faut.

 

  • La confiance : vous devez vous sentir à l’aise avec cette personne avec qui vous allez souvent travailler.
  • La proximité : avez-vous besoin d’un comptable qui puisse vous rencontrer physiquement régulièrement, ou un comptable en ligne vous convient-il ?
  • Les honoraires : dans l’idéal, ils ne sont pas trop onéreux par rapport à la moyenne du marché. Attention aussi aux dépassements d’honoraires.
  • La réactivité : votre expert-comptable doit être disponible pour répondre à vos problématiques. S’il vous propose un outil de reporting en temps réel, c’est un vrai plus.
  • La personnalisation : est-ce un spécialiste dans votre domaine d’activité ? Si non, s’adapte-t-il à vos besoins particuliers de freelance ?

Enfin, lorsque vous êtes décidé, élaborez une lettre de mission qui détaillera les honoraires, les tâches, la durée du contrat, les possibilités de résiliation et les obligations des deux parties.

Maintenant vous pouvez cojober en toute tranquilité.

Tags : , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire