Trouver un logement pour un freelance ?

21 janvier 2020

Trouver un logement, la galère de la recherche d’appartement pour un freelance : malheureusement, nous sommes beaucoup à la connaître ! Etre freelance offre de très nombreux avantages dans la vie de tous les jours : la liberté d’organiser emploi du temps, le bonheur d’éviter les longs transports travail-domicile et de cojober pour des clients, la fierté d’être son propre patron… Toutefois, les propriétaires, les banques et assurances ne partagent pas toujours le même point de vue.

Pourquoi est-ce difficile de trouver un logement ?

C’est un fait : les agences immobilières ne raffolent pas des freelance. En effet, les propriétaires sont souvent frileux à l’idée de louer leur bien à une personne dont les revenus sont potentiellement irréguliers et qui ne dispose pas de la sécurité de l’emploi. Il s’agit de la peur des fameux “impayés”. 

Si vous êtes en SASU, vous n’aurez pas ce problème, car votre société est légalement considérée comme un “CDI”. Par contre, les auto-entrepreneurs risquent de se heurter à de nombreux refus. Dans des villes où le marché du logement est très tendu, comme à Paris, certaines agences immobilières refusent même de faire visiter les appartements en location aux freelance ! Il s’agit clairement d’une injustice, alors même que de nombreux auto-entrepreneurs ont un projet professionnel solide et gagnent très correctement leur vie.

Heureusement, ce n’est pas une fatalité et vous n’êtes pas obligé de compter sur votre conjoint, votre colocataire ou vos parents pour vous héberger moyennant finances. Oui, il est possible d’avoir un appartement à votre nom ! 

Plan d’action pour dénicher le logement de vos rêves

Voici les étapes à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté dans votre recherche d’appartement.

Ciblez les bons propriétaires

Tout d’abord, évitez au maximum les agences immobilières. En plus de vous épargner de coûteux frais d’agence, vous aurez moins de chances de voir votre dossier drastiquement filtré. En effet, les propriétaires font souvent confiance aux agences pour éliminer tout candidat dont la solvabilité leur paraît incertaine. 

Allez plutôt voir du côté des plate-formes et des sites internet de petites annonces, comme Le Bon Coin, PAP, Entre particuliers… Vous pourrez ainsi expliquer directement au propriétaire votre situation, sans intermédiaire. Un bon contact humain peut très facilement vous ouvrir des portes. N’hésitez pas à être honnête avec le propriétaire et à le rassurer sur votre sérieux et votre sens des responsabilités.

Petite astuce pour trouver un logement : demandez aux propriétaires avant même de visiter l’appartement s’ils appliquent la Garantie Loyer Impayé. Cette garantie exclut d’entrée les auto-entrepreneurs disposant de moins de trois ans d’activité au compteur, et leur interdit de faire appel à un garant…

Se constituer un dossier solide pour trouver un logement

Voici la liste des documents que l’on a le droit de vous demander légalement :

  • Une copie d’une pièce d’identité en cours de validité. 
  • Un justificatif de domicile : les trois dernières quittances de loyer, une attestation sur honneur de la personne qui vous héberge ou le dernier avis de taxe foncière.
  • Une copie du dernier ou de l’avant-dernier avis d’imposition. 
  • Votre numéro SIRET et une attestation de création d’entreprise délivrée par l’Insee.
  • Vos derniers bilans financiers, ou tout du moins une preuve de vos revenus. Cela peut être par exemple vos six dernières déclarations de chiffre d’affaires à l’Urssaf.

Faire appel à un garant

Un garant est généralement un atout de poids au moment de convaincre un propriétaire. Cependant, cette personne doit obligatoirement être en CDI et avoir des revenus trois fois supérieurs au montant du loyer… Vous n’avez pas ce garant providentiel dans votre entourage ? Vous pouvez toujours contourner le problème et faire appel à un garant extérieur. La plate-forme WeMind, par exemple, est connue pour proposer aux freelance une garantie logement. C’est l’assurance de disposer d’une vraie communauté derrière soi pour parvenir à trouver un appartement. 

Demander une caution bancaire pour trouver un logement

Enfin, vous avez toujours la possibilité de demander une caution logement. Certains organismes, comme Action Logement, la proposent aux freelance âgés de moins de 30 ans. Sinon, demandez une caution logement directement à votre banque. Moyennant un versement d’argent chaque mois, elle s’engagera à payer votre loyer au propriétaire en cas de non solvabilité.

Bonnes réussites pour trouver votre logement.

Tags : , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire