Comment travailler efficacement pour un freelance?

31 juillet 2019

Travailler en freelance, c’est une chance, mais aussi un défi. Vous devenez responsable de la viabilité de votre entreprise et vous ne pouvez donc plus vous reposer sur vos lauriers. Il peut être difficile de parvenir à bien s’organiser ou à se concentrer en tant que freelance. Voici nos conseils pour tirer le meilleur de votre activité d’indépendant.

 

1 – Définir vos priorités de travail

Avant tout, pour bien travailler en freelance, vous devez établir vos priorités. Cela vous permettra de décomposer votre plan de carrière en plusieurs étapes. Par exemple : “ce mois-ci, ma priorité est de trouver de nouveaux clients / d’augmenter mon chiffre d’affaires / de renforcer la confiance avec mes clients / de me former / etc”. Vous l’avez compris, vos priorités ne sont pas immuables et varient en fonction de la période de l’année, de vos ambitions professionnelles et de l’état de votre entreprise. Définir vos priorités est toutefois très utile pour ne pas se disperser et trouver un sens à ses actions.

2 – Utiliser des outils intelligents

Il existe une multitude d’outils pensés pour améliorer le quotidien des auto-entrepreneurs. Ne restez pas bloqué sur vos post-it et vos fichier excel ! Vous avez la chance de pouvoir utiliser des outils de to-do-list qui vous permettent de planifier vos tâches, des outils de comptabilité pour établir vos factures et vos devis, des outils de gestion du temps pour mieux organiser vos journées… La plupart du temps, il est très simple et très rapide de se former à ces outils en ligne. Je vous garantis qu’ils vont changer votre manière de travailler en vous apportant beaucoup plus de confort et de clarté dans vos missions.

3 – Avoir une vision à moyen et à long terme

L’erreur fréquente du freelance ? Vivre au jour le jour et être focalisé sur son quotidien. Il est facile d’être happé par les tâches à accomplir et les sollicitations des clients. Toutefois, vous devez réussir à sortir de temps en temps de ce schéma pour penser à l’avenir. La première règle à suivre est de s’organiser non pas sur une journée, mais sur une semaine entière. Si vous le pouvez, tentez même de planifier vos prochaines tâches sur le mois à venir. Cela vous permettra d’avoir beaucoup plus de visibilité. Fini de se retrouver débordé car vous n’aviez pas prévu ce gros dossier à rendre dans deux semaines….

 

4 – Trouver l’équilibre entre vie pro et vie perso

Un des plus gros challenges de l’existence d’un freelance, c’est bien sûr de concilier les différentes facettes de sa vie. Un salarié n’a pas ce problème : il a généralement des horaires de bureau assez stables. Le freelance est responsable de ses horaires et de ses jours de travail. C’est un immense atout, mais aussi un point qui peut s’avérer problématique. Il peut être difficile de gérer cette toute nouvelle liberté et de ne pas être tenté de reléguer le travail derrière les loisirs et les proches… A contrario, de nombreux freelance se laissent complètement happer par leur travail et ne parviennent pas à s’accorder du temps pour eux. En réalité, il s’agit d’un fragile équilibre à trouver, propre à chacun. Il est important de prendre des vacances quand la créativité n’est plus présente.

5 – Aménager un poste de travail

Certains freelance travaillent dans un espace de coworking, sont en permanence en déplacement ou se rendent directement chez le client. D’autres, et ils sont nombreux, travaillent essentiellement à domicile. Si c’est votre cas, vous devez absolument vous aménager un espace de travail adapté. Suivez quelques règles de bon sens : un endroit lumineux, aéré, calme et isolé des sollicitations extérieures, un bureau et une chaise ergonomiques… Ensuite, à vous de personnaliser votre espace de travail à votre goût !

6 – Ne pas s’isoler

Bien travailler en freelance n’implique pas forcément de rester seul. On ne parle pas ici de la vie sociale privée, mais bien des relations professionnelles. Soignez votre réseau en vous rendant à des événements réservés aux freelance ou aux actifs de votre secteur. Il y a de plus en plus de meet-ups et de conférences destinés aux indépendants, surtout dans les grandes villes. Vous pouvez aussi vous inscrire sur des réseaux sociaux professionnels pour faire des rencontres enrichissantes. C’est l’occasion d’échanger des astuces, de demander de l’aide et de s’entraider, mais aussi bien sûr de repérer des prospects potentiels.

7 – Éviter le multi-tâches 

Pour être efficace, le freelance ne doit pas se disperser. Répondre à un mail, commencer à travailler sur un projet, le laisser de côté pour se mettre sur un autre projet plus urgent, décrocher le téléphone… Vous vous reconnaissez dans ce modèle ? On a l’impression d’être plus productif en faisant 1000 tâches à la fois, mais c’est une erreur. Il est prouvé que le cerveau fonctionne beaucoup mieux lorsqu’il est concentré sur une seule action. Obligez-vous à respecter des plages horaires pour bannir le multi-tâches de votre quotidien. Par exemple : ne consulter ses mails que toutes les 4 heures, couper ses notifications pendant une tâche importante….

8 – Faire des points réguliers

Enfin, mon dernier conseil porte sur l’importance de se remettre en question. Ce n’est pas parce que vous avez choisi une méthode de travail un jour que celle-ci est toujours la plus adaptée six mois plus tard. Vos missions évoluent constamment en fonction de vos clients, de vos compétences, de votre temps disponible… Ne vous enfermez pas dans une boucle négative et faites des points réguliers sur l’état de votre entreprise. Posez-vous les bonnes questions : est-ce que je suis surmené ? Est-ce que je suis satisfait de mes revenus ? Est-ce que je me sens compétent pour assumer mes missions ?

Vous avez toutes les armes de votre côté pour travailler efficacement en tant que freelance.

Tags : , , , , , , , ,

Classés dans :

3 commentaires

Laisser un commentaire