Freelance : comment rompre la routine au travail ?

31 octobre 2019

Faire face à la routine au travail. Cela fait des années que vous êtes établi en tant que freelance. Votre affaire marche bien, vous avez noué des relations satisfaisantes avec vos clients, votre rémunération est avantageuse. Que souhaiter de plus ? Pourtant, une pensée vous titille de temps à autre : celle de s’être lancé en tant qu’indépendant pour ne pas sombrer dans la routine au travail du cadre d’entreprise.  Avant de tomber dans les travers de la routine que vous vouliez éviter, il est temps de redresser le cap !

Faire un bilan complet

La première étape pour rompre la route au travail consiste à faire le point sur votre situation actuelle. Prenez une grande feuille de papier et listez ce qui vous procure de la satisfaction dans votre métier. Procédez ensuite à la tâche inverse et notez ce qui vous plaît moins dans votre travail et ce sur quoi vous pouvez intervenir. Cela vous donnera une bonne vision d’ensemble des axes d’amélioration. L’idée est de ne pas se contenter d’une routine dans laquelle on s’y retrouve à peu près, mais de parvenir à être totalement heureux dans son job de freelance. Vous pouvez aussi vous inspirer des bilans de compétences, assez répandus dans le monde professionnel. Ce sont de bons tremplins vers un travail épanouissant et utilisant pleinement vos qualités et vos aptitudes.

Une autre approche consiste à coucher sur papier votre routine quotidienne. N’omettez aucun détail et soyez le plus précis possible. Peut-être vous rendrez-vous compte que certaines tâches que vous accomplissez tous les jours sont chronophages et pourtant vides de sens. Dans tous les cas, avoir une vue d’ensemble sur votre planning vous aidera à repérer les failles de votre routine. En soi, la routine n’a pas que du mauvais et permet de bien s’organiser dans la vie de tous les jours. L’important est de ne pas devenir l’esclave d’une routine qui n’est pas forcément la meilleure… et de savoir s’en détacher.

Se challenger

Un excellent moyen de ne pas tomber dans la routine est de se challenger en permanence. Lancez-vous des défis : il n’y a rien de plus stimulant pour l’intellect que de faire appel à des notions complexes (créativité, gestion de problèmes…) pour parvenir à vos fins. Quelques idées pour vous inspirer :

  • Vous aimez écrire ? Lancez-vous dans la rédaction d’un blog ou d’un livre blanc.
  • Vous êtes à l’aise sur un réseau social en particulier ? Tentez d’en apprivoiser un autre et de vous créer une vraie communauté.
  • Vous avez peur de parler en public ? Inscrivez-vous à un atelier ou à une conférence dans votre domaine d’activité et osez exposer votre point de vue devant l’assistance.
  • Vous dégagez des bénéfices modestes ? Élaborez un business plan pour augmenter vos revenus.
  • Vous n’êtes pas très doué en informatique ? Suivez une formation en ligne pour apprendre les bases du langage HTML.

A vous de trouver ce qui vous motivera dans votre activité professionnelle de freelance et vous poussera à sortir de votre zone de confort.

Changer de lieu de travail

Vous exercez un métier créatif et vous êtes en panne d’idées ? Ne cherchez plus, la solution se trouve à l’extérieur. Quittez votre bureau où votre esprit tourne en rond et décidez d’aller prendre une recharge d’inspiration ailleurs. Bien sûr, il est difficile de prendre la résolution sur un coup de tête de déménager ou de changer de local… Par contre, rien ne vous empêche d’aller de travailler de temps en temps dans un café ou, encore mieux, dans un espace de coworking. C’est la meilleure manière de s’aérer l’esprit tout en rencontrant de nouvelles personnes dans votre secteur d’activité. Vous pouvez aussi demander à vos clients l’autorisation de travailler un jour par semaine dans leurs locaux, en arguant que cela vous permettra de collaborer plus étroitement. 

Vous n’avez besoin que de votre ordinateur portable pour exercer votre activité ? Allez encore plus loin et testez le mode de vie de digital nomad. C’est l’occasion ou jamais de voyager et de découvrir de nouvelles cultures tout en travaillant à distance. Peut-être même que vous y prendrez goût sur le long terme…

Se former 

Tout freelance digne de ce nom connaît l’importance de se former régulièrement. Cela permet de rester au fait des dernières actualités dans son secteur et d’être toujours aussi compétitif. Toutefois, se former n’est pas qu’une contrainte que l’on s’impose afin d’être performant dans son travail. C’est aussi un vrai plaisir de “retourner à l’école” et d’engranger des connaissances. La formation doit donc être également vue comme un moment pour soi, une occasion idéale de recharger ses batteries tout en se cultivant. Elle redonne de la motivation aux moments où on peut en manquer et procure un peu d’excitation et de changement dans sa vie professionnelle. Voici quelques conseils pour se former.

Se laisser des moments… où ne rien faire

Étonnamment, ne rien faire est aussi un très bon moyen de casser sa routine. Je ne vous parle pas là des pauses et des jours off, essentiels dans la vie d’un freelance. Il s’agit de choisir volontairement de conserver des moments creux au cours de votre vie professionnelle. Prenez une heure ou deux au milieu de votre semaine bien chargée et ne prévoyez rien. Vous serez surpris de toutes les idées qui peuvent émerger de ces instants précieux. Laissez-les venir librement et gardez-en le meilleur pour espérer casser votre routine professionnelle. C’est un très bon moyen d’évoluer dans votre vie de freelance en ayant des idées innovantes et originales.

Maintenant je vais prendre quelques heures pour moi 😉

Tags : , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire