Profitez des vacances pour refaire votre book ou vos références

29 juillet 2019

En pleine période de congés estivaux, il peut arriver que le travail vienne à se raréfier. Vous tournez en rond, préoccupé par le peu de commandes qui vous parvient ? Voyez les choses autrement : les vacances d’été sont une formidable occasion de refaire votre book. On néglige souvent cette part essentielle du travail d’un freelance durant le reste de l’année, faute de temps. Alors mettez cette période de creux à profit et occupez-vous d’actualiser votre book ou vos références.

Demander des références : pourquoi et comment ?

Certains clients exigent des références pour être rassuré sur vos compétences. De manière générale, c’est une bonne idée de prouver à vos futurs clients que vous avez déjà accompli de nombreuses missions avec succès. Vos références peuvent être de deux sortes : votre manager ou supérieur hiérarchique du temps où vous étiez salarié et/ou un client pour qui vous avez travaillé. Bien sûr, sélectionnez une expérience qui s’est très bien déroulée. Vos références sont utiles pour dire du bien de vous, pas pour vous dénigrer. Envoyez-leur un mail ou un message sur LinkedIn ou Viadeo pour leur demander ce qu’elles ont pensé de votre travail et de vos qualités humaines et professionnelles. Prévenez-les toujours que vous utiliserez leur réponse dans le cadre de vos références.

Créer un book efficace et professionnel

Un book est indispensable dans de nombreuses professions en freelance. Les graphistes, designers, dessinateurs et développeurs ont besoin de montrer leurs précédents travaux pour convaincre les clients de leurs compétences. Souvent, on crée son book lorsqu’on commence à travailler en indépendant… puis on le délaisse, pris dans le tourbillon de ses occupations quotidiennes. Pourtant, il est important de toujours tenir son book à jour en le réactualisant régulièrement et en cherchant à l’améliorer. Quelques conseils pour avoir un book de grande qualité :

  • Sélectionnez vos meilleurs travaux

La plus grande erreur que l’on puisse faire dans un book est d’être entièrement exhaustif. La tentation est grande de mettre tous ses travaux. Effectivement, si vous venez de débuter votre activité, c’est envisageable si vous n’avez pas grand-chose à montrer. Par contre, dès que vous avez un peu de bouteille, vous devez absolument faire du tri dans votre book. Il vaut mieux un book qui mette l’accent sur la qualité plutôt que sur la quantité. Montrez vos meilleures réalisations, celles dont vous êtes le plus fier. N’oubliez pas de réactualiser souvent votre book pour qu’il soit en accord avec votre travail aujourd’hui. Vous progressez constamment et vos meilleures œuvres graphiques d’il y a deux ans ne sont peut-être pas les mêmes actuellement… 

  • Ajoutez du contexte

Plutôt que de montrer vos réalisations telles quelles, prenez le temps de les commenter. Vous avez créé un logo pour un client ? Expliquez pourquoi vous avez fait ce choix de lignes graphiques, de typographie et de couleurs. Cela en dit long sur votre cheminement de pensée et votre manière de travailler. Vous montrez ainsi à vos futurs clients que rien n’est fait au hasard et que vos créations sont mûrement réfléchies. C’est un gage de sérieux et de professionnalisme. 

  • Faites des catégories dans votre book

A moins que vous soyez ultra-spécialisé, vous avez sûrement plusieurs cordes à votre arc. Montrez à vos clients que vous êtes capable de travailler sur des projets très divers. Pour un graphiste par exemple, cela peut vouloir dire avoir une rubrique pour les logos, une pour l’UX design, une pour les créa artistiques, une pour les flyers et autres supports print… Cela vous permet de faire d’une pierre deux coups : vous prouvez l’étendue de vos compétences et vous segmentez votre book pour que le client trouve directement ce qui l’intéresse.

  • Parlez de vous

Ne soyez pas timide : parlez de vous ! Votre book ne doit pas être un catalogue de vos réalisations sans ligne directrice et sans âme. Profitez-en pour insérer un petit texte où vous évoquez votre parcours, votre personnalité, vos valeurs… Cela aidera les clients à mettre en perspective vos créations et à mieux cerner votre manière de créer. Rappelez-vous bien que les clients sont séduits par votre travail, mais aussi et surtout par ce que votre personne peut leur apporter.

  • Créez une charte graphique

Les books qui partent dans tous les sens ne sont pas très agréables à consulter. Bien évidemment, vos réalisations sont très diverses et n’ont pas du tout le même style selon le type de clients pour qui vous avez travaillé. Il est toutefois conseillé de créer une charte graphique, comme une sorte de ligne conductrice pour un book créatif. Si votre book est en ligne, créez un site internet à votre image avec un soin particulier accordé au design. Le fond est important, mais la forme l’est également. C’est d’autant plus vital si vous exercez une profession dans le milieu du graphisme. 

  • Appelez à l’action 

Enfin, essayez de ne pas rester passif. Votre book est là pour convaincre les clients de faire appel à vos services. Donnez-leur envie de vous contacter ! Si vous présentez une série de design pour la homepage d’un site internet, profitez-en pour évoquer ce que vous pourriez créer pour d’autres clients. “J’ai réalisé cette créa pour ce client, je peux aussi adapter mon travail à d’autres profils et d’autres besoins”. Montrez que vous êtes souple et flexible et que votre travail passé vous enrichit et vous donne des idées pour votre travail futur. 

Bien sûr, n’oubliez pas de mettre vos coordonnées dans votre book de manière bien visible. Ajoutez aussi le lien vers vos différents réseaux sociaux.

Tags : , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire