Pourquoi devenir freelance ?

15 juillet 2019

Etre freelance, ce n’est pas un choix par défaut. Si 900 000 personnes en France travaillent aujourd’hui à leur compte, c’est qu’elles ont trouvé de (très) bons motifs de le faire. Vous hésitez encore ? Vous vous vous demandez si devenir freelance est bel et bien un choix pertinent pour votre carrière professionnelle ? Je vais vous donner six bonnes raisons pour vous convaincre que c’est le cas.

 

1.Organiser son temps comme on le souhaite

Dans le mot “freelance”, il y a “free” ! La promesse de liberté est bien sûr très alléchante lorsqu’on envisage de se mettre à son compte. Et en effet, la plupart des travailleurs qui décident de se lancer en indépendant le font pour acquérir plus de flexibilité. Fini le “métro-boulot-dodo” et les horaires 9h-18h… Dans la vie d’un employé de bureau ou d’un cadre, il peut être très frustrant de s’astreindre à des horaires si ponctuels. Les freelances font le choix de pouvoir travailler à l’heure qu’ils veulent, selon ce qui les arrange le plus. Personnellement, j’aime à penser que ma vie professionnelle doit s’adapter à ma vie personnelle, et pas l’inverse. Je ne vois pas pourquoi la journée devrait être consacrée au travail et les soirées et le week-end aux relations avec les proches et aux loisirs. Lorsqu’on a un solide sens de l’organisation et de la motivation à revendre, il est tout à fait possible de composer ses journées à sa convenance. Travailler tôt le matin, tard le soir, le dimanche… Les horaires de travail ne sont plus subis et s’adaptent intelligemment au rythme et aux préférences de chacun

 

2.Travailler de n’importe où

Les freelances bénéficient d’une grande flexibilité en termes d’horaires, mais aussi en termes de lieu. Ils ont la chance de pouvoir travailler de partout. Il arrive d’ailleurs souvent que des employés fassent leurs premiers pas dans le monde du freelancing en se mettant au télétravail. Faites le test et demandez à votre employeur, si votre métier le permet, si vous pouvez travailler de chez vous un à deux jours par semaine. Ce sera un excellent test pour déterminer si vous êtes fait pour le travail à domicile. Sachez toutefois que même si vous êtes en freelance, certains employeurs peuvent vous demander de venir travailler ponctuellement dans leurs locaux. 

Vous souhaitez larguer les amarres et découvrir le monde ? Le concept de digital nomad est fait pour vous. C’est d’ailleurs une des raisons principales qui m’a poussé à devenir freelance. La possibilité de faire son sac à dos, d’y mettre son ordinateur portable et de quitter votre ville, votre région ou votre pays quand bon vous chante est vraiment merveilleuse. Les digital nomad ont essaimé un peu partout dans le monde ces dernières années et de nombreux espaces de coworking sont disponibles, que votre destination soit Amsterdam, Le Cap, New York ou Buenos Aires. Le seul élément vital pour travailler en tant que freelance à l’étranger, c’est… une bonne connexion internet, évidemment.

 

3.S’épanouir dans une activité qui vous plaît

Nous avons parlé pratique, parlons maintenant de l’aspect psychologique. De nombreuses personnes se lancent dans le freelancing afin d’exercer le métier de leurs rêves. En effet, nous savons tous que le marché de l’emploi est saturé dans de nombreux secteurs et qu’il peut être très difficile de trouver le métier idéal. Vous ne trouvez pas de poste correspondant à vos compétences et à vos désirs ? Rien ne vous empêche de créer vous-même ce poste. C’est le cas tout particulièrement pour les activités liés aux métiers de l’art, comme dessinateur ou graphiste. Vous pouvez aussi faire le choix d’exercer une activité hybride : développeur-infographiste, rédacteur-traducteur… Après tout, pourquoi se cantonner à un seul secteur.

4.Tester une activité à côté de son travail

La peur de ne pas réussir est fréquente au moment de tout quitter. Si vous avez signé un CDI dans une entreprise, vous craignez certainement de lâcher la sécurité d’un emploi fixe et de tomber dans la précarité. Pourtant, ce ne doit pas être un frein pour votre projet professionnel. Se lancer en tant que freelance est aisé, surtout si l’on choisit un statut simplifié comme celui d’auto-entrepreneur. Vous pourrez ainsi tester votre activité tout en continuant à travailler dans une entreprise. Lorsque vous aurez déjà quelques clients et que vous serez rassuré sur vos capacités, vous serez bien moins frileux à l’idée de quitter votre poste.  

5.Devenir son propre patron

Le besoin d’indépendance est une raison particulièrement forte pour se lancer à son compte. Peut-être avez déjà travaillé de nombreuses années dans une entreprise et vous êtes-vous rendu compte que vous n’étiez pas fait pour recevoir des ordres. Votre personnalité doit absolument être prise en compte au moment de choisir quel tournant va prendre votre vie professionnelle. Steve Jobs, le très célèbre PDG d’Apple, le disait fort à propos : “Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire”.  Cette citation très inspirante n’est bien sûr pas du goût de tous les dirigeants d’entreprise. Si vous vous sentez frustré de ne pas pouvoir prendre vos propres décisions, vous avez peut-être besoin d’être votre propre patron. 

 

6.Apprendre à se connaître

Vous ne sortirez pas indemne de la grande aventure du freelancing. Se lancer à son propre compte, c’est aussi en apprendre beaucoup sur soi, sur ses comportements et sur ses réactions. Cette décision n’implique pas seulement votre sphère professionnelle : elle impacte aussi toute votre sphère privée et même votre entourage. Le freelancing est une grande école de la vie, que vous commenciez à peine votre entrée dans le monde du travail ou que vous ayez déjà de longues années d’expérience à votre actif. Arriverez-vous à vous organiser ? Serez-vous enclin au stress en période de haute activité ? Vos talents de négociateur se dévoileront-ils lors de la négociation d’un devis ? C’est à toutes ces questions que vous saurez bientôt répondre. 

Comment être sûr de son choix ?

Tout d’abord, gardez bien en tête que devenir freelance n’est pas un voyage sans retour. Si vous avez des doutes sur vos capacités à travailler à votre compte, rien ne vous empêche de vous tester sur quelques mois. Vous saurez vite si vous avez fait le bon choix en devenant freelance ou si votre activité n’est pas viable. Avant de sauter le pas, je vous conseille de bien vous renseigner sur les débouchés possibles. Réécrivez intégralement votre CV, demandez conseil à des freelance qui réussissent dans leur activité et allez faire un tour sur les sites d’annonces pour travailleurs indépendants. Vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour vous décider et faire le bon choix en votre âme et conscience. Toutefois, ne faites pas l’erreur de réfléchir des mois durant sans oser passer à l’acte. Sautez le pas et réalisez votre rêve d’être indépendant, il y a fort à parier que vous ne le regretterez pas !

Tags : , , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire