Comment se former quand on est freelance ?

10 septembre 2019

 

Vous souhaitez monter en compétence en suivant une formation mais vous vous demandez comment vous y prendre ? En tant que freelance, plusieurs options s’offrent à vous. Les connaître vous aidera à faire votre choix plus facilement et à pouvoir enfin suivre la formation dont vous avez besoin.

L’importance de se former

Le quotidien d’un freelance est souvent bien occupé, entre les différentes prestations, les relations avec les clients, les activités de comptabilité et de gestion… Difficile de trouver le temps de penser à autre chose. Pourtant, il est vital de prendre du temps pour soi pour se former régulièrement. Voici les bonnes raisons de se former quand on est freelance :

  • Pour être compétitif

Si vous êtes indépendant (freelance, consultant) vous avez intérêt à vous former. Même si vous venez de terminer vos études ou que vous avez travaillé plusieurs années en tant que salarié dans votre secteur d’activité, votre science n’est pas infaillible. Vous former vous aidera à devenir un professionnel expert et vous allez rassurer vos nouveaux clients en leur montrant que vous n’êtes pas un simple novice.

  • Pour continuer à être un expert dans son domaine

Vous êtes un développeur / rédacteur / graphiste / marketer /motion designer chargé de communication aguerri ? Ne croyez surtout pas que vous n’avez plus rien à apprendre. Tout spécialement si vous travaillez dans les métiers du web, votre profession évolue constamment. C’est à vous de vous former pour rester à la page et apporter le meilleur service à  votre clientèle. Cela montrera que vous êtes un expert qui ne se repose jamsi sur ses acquis et qui se tient au courant des avancées et des nouvelles technologies utilisables dans son métier.

  • Pour avoir une valeur ajoutée

Si votre activité fonctionne bien mais que vous aimeriez diversifier vos missions ou apporter plus de valeur, se former est également une bonne idée. Vous gagnerez en compétence sur un domaine précis ou vous vous initierez à une nouvelle branche d’activité. Cela peut être un langage informatique, une méthode de gestion de projet, un logiciel… Se former renforcera votre expertise et vous donnera des atouts supplémentaires à faire valoir à vos clients pour décrocher de nouveaux contrats. De plus, il est gratifiant au niveau personnel de continuer à progresser dans son domaine. Cela permet de ne jamais s’ennuyer au travail et de rester ouvert intellectuellement.

Quelle formation choisir ?

Vous avez différentes manières de vous former. N’hésitez pas à passer du temps sur internet pour trouver la formation idéale pour votre cas.

  • Suivre une formation à distance

La plupart des formations peuvent aujourd’hui se dérouler à distance, via des cours en ligne. C’est l’idéal si vous n’avez pas beaucoup de temps et que vous souhaitez adapter votre emploi du temps comme bon vous semble. Ainsi, vous pourrez travailler à votre formation quelques heures par semaine, entre deux missions de freelance.

Vous pouvez aussi choisir de suivre une formation en présentiel pour vous consacrer uniquement à cette tâche. Pendant deux ou trois jours, peut-être même une semaine, vous vous consacrerez uniquement à cette formation. C’est idéal si vous avez besoin de la présence d’un formateur à temps complet pour répondre à toutes les questions que vous vous posez.

  • Se former de manière autonome

Si vous avez confiance en votre autonomie et en votre motivation, vous pouvez tenter de vous auto-former. Le web regorge de sites internet très utiles, comme les fameux Mooc, ces cours en ligne accessibles à tous. Vous pouvez aussi demander l’expertise d’une de vos connaissances qui a un peu de temps à vous accorder.

Comment financer sa formation ?

Les formations sont souvent payantes : un investissement très utile, mais qui peut s’avérer onéreux, surtout lorsqu’on démarre son activité de freelance. Heureusement, vous pouvez compter sur la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) pour financer votre projet. Pour cela, vous devez participer au versement d’une cotisation annuelle qui est collectée par l’Urssaf. Vous avez droit de toucher la CFP si votre chiffre d’affaires a été supérieur à 0 euro sur une durée de douze mois consécutifs. Il vous suffit d’en faire la demande au FAF (Fonds d’assurance formation) au moins un mois avant le début de la formation souhaitée. 

 

A savoir : la CFP est calculée au pourcentage de votre chiffre d’affaire, à hauteur de 0,10% pour les commerciaux et les professions libérales non réglementées, 0,20% pour les professions libérales réglementées et 0,30% pour les artisans.

Bonnes formations!

Tags : , , , , , , ,

Classés dans :

Un commentaire

Laisser un commentaire